Concevoir et construire d’ici a septembre 2009 un vélomobile. Un trajet Cluny/Brno (République Tchèque) de 1300km en autonomie complète est prévu en septembre 2009. Le vélomobile doit être prêt à ce genre de trajet à cette date, même si toutes les fonctions auxiliaires ne sont pas remplies.

Dans un souci de simplicité pour gagner du temps, l’assistance électrique sera simple dans un premier temps. La conception du vélomobile doit intégrer la possibilité de modifier cette assistance par la suite.

Le vélomobile est prévu pour rouler principalement en ville et sur route. Il n’est pas prévu pour  le tout terrain.

Cahier des charges « utilitaire » :

-          Le vélomobile doit être facile d’accès. Grande porte d’ouverture.

-          Le vélomobile doit présenter une capacité de chargement assez importante : un coffre derrière le pilote pouvant supporter 30Kg de chargement.

-          Le poste de pilotage doit être conçu de manière ergonomique.

-          Empattement à régler en fonction de la stabilité en accélération, freinage et de la maniabilité.

-          Garde au sol >30cm.

-          Vélomobile adapté aux personnes d’une taille comprise entre 160 et 195cm et pesant jusqu’à 100kg.

-          Dimensions maximales : longueur :2m80 largeur : 1m hauteur : 1m50

-          Hauteur des yeux du cycliste >110cm

-          Visibilité de la route <5m devant le capot.

-          Velomobile utilisant au maximum des éléments du commerce.

Cahier des charges « confort » :

-          Le vélomobile doit être confortable. Siège rembourré ou en mailles pour l’aération du dos.

-          La coque doit présenter des aérations réglables pour le confort du pilote.

-          La coque doit être isolée afin de ne pas faire caisse de résonance.

-          La verrière doit pouvoir coulisser pour rouler la tête au frais lorsque les conditions météorologiques sont bonnes.

-          La coque doit être suffisamment résistante aux chocs et rayures.

Cahier des charges « tenue de route » :

-          Le système pendulaire doit permettre au véhicule ne prendre les virages à toute vitesse sans se renverser.

-          Un système de verrouillage à basse vitesse et à l’arrêt doit permettre au vélomobile de rester en position verticale.

-          Le vélomobile doit être capable de prendre un virage à (F = (m X v²) / R) 40km/h pour 15m de rayon.(40° d’inclinaison)

-          Un amortissement bien conçu doit permettre au cycliste allongé d’être en confort quelque soit l’état de la route. Définir les courses des suspensions.

-          Rayon de braquage du vélomobile <8m.

-          Distance d’arrêt de freinage de moins de 300m pour une vitesse de 90km/h dans une descente à 15%.

-          Peut accélérer au max à 5m/s² dans une montée à 15% sans perte d’adhérence de la roue avant.

Cahier des charges « performances » :

-          L’assistance électrique doit permettre au véhicule d’atteindre 45km/h sur le plat ou 30km/h en côte à 7% sans effort trop prononcé du cycliste, avec 120Kg de charge utile (cycliste compris).

-          L’autonomie doit être de plus de 50km et la charge des batteries rapide.

-          En option, la motorisation peut proposer le pédalage constant et la régénération au freinage.

-          Le véhicule doit être le plus léger et le plus aérodynamique possible afin d’optimiser les performances.

Cahier des charge « sécurité » :

-          La coque et le châssis doivent être conçus pour encaisser les chocs en cas d’accident en protégeant le cycliste. Pas de parties pouvant venir heurter les parties vitales du cycliste (visage, dos, ventre…)

-          Une ceinture de sécurité peut maintenir le cycliste afin de lui épargner le port du casque.

-          Vérifier que le plexiglas de la verrière n’offre pas de danger d’éclatement.

-          Prévoir un système de désembuage de la verrière.

-          Prévoir un système d’essuie-glaces ou de traitement du plexiglas anti pluie.

-          Prévoir l’éclairage avant, arrière, les clignotants et l’indication du freinage.

-          Prévoir des rétroviseurs.

-          Coefficient de sécurité de la structure de 3 par rapport à la statique.

-          Peut s’arrêter à un angle de 30° sans tomber.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement